Approches théoriques

FacebookTwitterLinkedInPartager
Print Friendly

logo_avec_nom_entte_183_X_479

Orientations théoriques

Il est important de rappeler que, dans le domaine de la psychothérapie, on distingue différentes orientations théoriques. Elles se différencient par leur origine, les techniques employées et les aspects du développement privilégiés. Afin de vous aider à effectuer un choix éclairé relativement aux services que vous recherchés, Linda Gagnon vous invite à prendre connaissance des principales orientations théoriques qui influencent ses pratiques. Elle se fera également plaisir de répondre à vos questions à ce sujet.

Humaniste et systémique : psychologie des relations humaines
Psychothérapie brève orientée vers les solutions
Thérapie cognitivo-comportementale : anxiété chez l’enfant

 

Humaniste et systémique : psychologie des relations humaines

La psychologie des relations humaines se veut une science du « comment » :

  • comment assurer une communication adéquate;
  • comment interagir de façon appropriée au contexte;
  • comment résoudre des problèmes ou des conflits;
  • comment réaliser des changements;
  • comment améliorer le fonctionnement de…

Le psychologue en relations humaines dans son approche se caractérise par :

1- une approche coopérative où il y a partage du pouvoir en fonction des compétences;

2- son processus d’intervention qui favorise la prise en charge de la situation par la personne (petite et grande) et l’évolution de la situation en fonction de ses aspirations;

3- une vision systémique en cherchant à identifier les différentes forces qui agissent sur une situation et en étant attentif aux différents effets que les actions produiront;

4- par un répertoire polyvalent de méthodes et de techniques;

5- par son souci d’adapter son intervention aux besoins réels de la personne ou du milieu;

6- son utilisation des théories du changement qui favorisent l’autonomie de la personne;

7- son habileté à accompagner la personne afin qu’elle développe des compétences interpersonnelles qui lui permettront de faire évoluer sa situation. Coaching ou formation.

Source : Robert Lescarbeau, enseignant Université de Sherbrooke, Méthodologie de la consultation,1996.

 

Psychothérapie brève orientée vers les solutions

En thérapie brève orientée vers les solutions (TBOS), nous croyons que c’est dans ses forces et ses ressources qu’une personne peut trouver des possibilités de changement, de même que dans sa capacité à déterminer ce qu’elle souhaite de différent pour l’avenir. En invitant la personne à adopter un point de vue différent face à sa situation, le psychologue l’aidera à réagir différemment dans ses gestes comme dans ses émotions. Nous appuyons nos interventions sur le principe du constructivisme, soit que la réalité est subjective, qu’elle se construit.

Miser sur le présent et l’avenir
Bien que nous considérions que le passé « récent ou lointain » puisse influencer, affecter ou orienter la vie actuelle d’une personne, nous reconnaissons que d’autres facteurs dans le présent ont des influences très importantes. Parmi ces facteurs, notons l’entourage de la personne, son travail, le contexte économique, l’horaire, etc. qui ont des répercussions sur son état émotif. En TBOS, nous invitons la personne à identifier et à considérer les différents facteurs qui influence la situation jugée difficile. Cette façon de procédé repose sur le principe de l’acquisition d’une vision systémique.

En psychothérapie brève orientée vers les solutions, lorsque la personne consulte pour se libérer de ce qui la dérange, de son inconfort, de sa difficulté ou de ce qui la fait souffrir, sa réflexion est également orientée vers l’avenir. Au cours de la démarche, le psychologue l’aide à préciser ce qu’elle souhaite voir s’y passer et à définir des objectifs réalistes et précis ainsi que des actions réalistes pour les atteindre.

L’importance du passé
Il ne faut surtout pas croire que toute référence aux évènements passés est éliminée. Les aspects négatifs du passé sont accueillis et apportent un éclairage important sur ce que la personne souhaite vivre dans le futur. En TBOS, il est particulièrement important de se référer aux expériences du passé que la personne a réussi à surmonter, même partiellement. Les évènements passés permettent de mettre en lumière les capacités et les compétences que la personne possède en dehors de sa difficulté. Le psychologue aidera la personne à les mettre à profit afin qu’elle puisse atteindre les objectifs qui lui sont chers.

Déceler les possibilités
Enfin, la thérapie brève orientée vers les solutions guide la personne vers les possibilités. Il est important ici de ne pas confondre la TBOS avec une utilisation inappropriée de la pensée positive qui minimiserait la gravité de la situation de la personne. Au contraire, le psychologue reconnaît la gravité de la situation de la personne mais souhaite découvrir dans un premier temps ce que cette dernière aimerait faire de différent de sa vie à partir de sa situation actuelle. Dans un deuxième temps, le psychologue invite la personne à déceler dans sa vie actuelle des éléments qui constituent déjà les premières étapes vers le changement désiré.

Source : Lamarre, Josée (2005) Psychothérapie brève orientée vers les solutions, Revue québécoise de psychologie, Volume 26, numéro 1. www.rqpsy.qc.ca

En savoir plus sur la thérapie brève orientée vers les solutions 

 

Thérapie cognitivo-comportementale : anxiété chez l’enfant

En cliquant sur lien suivant, vous trouverez sur le site Web de l’hôpital Louis-H. Lafontaine, une excellente présentation de la thérapie cognitivo-comportementale. Cela vous aidera dans votre compréhension des services offerts à votre enfant.

Présentation de la thérapie cognitivo-comportementale