Des petits gestes éducatifs qui portent de grands messages de respect

FacebookTwitterLinkedInPartager
Print Friendly

Savez-vous qu’à travers les relations continues et chaleureuses que vous entretenez avec les enfants vous pouvez devenir un tuteur de développement et de résilience? La résilience est un « terme emprunté à la physique : propriété de certains matériaux à résister aux chocs »1. L’éducatrice accueillante à l’écoute permet à l’enfant de rencontrer ses ressources personnelles, de se racontrer. D’ailleurs, l’étude des enfants résilients permet de mieux cerner les facteurs de protection c’est-à-dire les éléments qui facilitent l’adaptation de l’enfant et plus tard de l’enfant devenu adulte, Ainsi certains enfants que l’on considère « à risque » peuvent développer des mécanismes adaptifs grâce à la relation éducative.

L’éducatrice, peut stimuler trois catégories des facteurs de protection :

D’abord, l’attachement à un ou des adultes socialement adaptés. En effet, l’éducatrice peut devenir une confidente, une source d’identification et surtout transmettre un message essentiel à l’enfant : il est digne d’être aimé et mérite l’amour de ses proches.
Deuxièmement, il est aussi possible de soutenir l’enfant dans l’actualisation et le développement de ses forces personnelles. Plus l’enfant reconnaîtra qu’il possède des ressources internes, plus il les utilisera et se sentira compétent et en grande partie en contrôle de sa vie.
Enfin, les convictions saines et une échelle de valeurs prosociales permettront à l’enfant de développer un sentiment d’appartenance et l’immuniser contre la solitude et le rejet social.

1 Frederick Talbot. La résilience: l’art de se relever après l’épreuve. Revue Vies à vies.Bulletin du service d’orientation et de consultation psychologique. Volume 16. Numéro 4. Mars 2004.

Voici donc des gestes quotidiens au service des facteurs de protection :

Facteurs de protection Exemples de gestes quotidiens Message derrière le geste
Attachement
  • Création et maintien par l’éducatrice de liens stables et chaleureux avec l’enfant :
    saluer, réconforter, bercer, câliner, prendre soin, protéger, sourire, valoriser sa présence.
  • Tu es important pour moi. Je remarque ta présence et je l’apprécie. Tu es quelqu’un d’aimable.
  • Valoriser et renforcer les liens parents-enfants :
    souligner la joie de l’un et de l’autre de se retrouver;
    dire aux parents les anecdotes familiales racontées par l’enfant.
  • Tu cours vers ta maman … Tu as dessiné pour ton papa. Vous savez il pense à vous durant la journée à la garderie. Vous êtes important pour lui. Les moments passés ensemble sont importants pour lui. Il m’a raconté la visite au parc, … chez grand-maman.
Caractéristiques personnelles de l’enfant
  • Développer le contrôle de soi de l’enfant :
    o offrir des moyens pour exprimer ce qu’il ressent;
    o offrir des moyens pour liquider les tensions.
  • Tu as le droit de refuser un câlin. La petite voix en dedans de toi, écoute là. Ce que tu ressens est important pour moi et pour toi. Tu as le droit d’être en colère… de la peine. Qu’est-ce que tu peux faire pour sortir ton gros lion fâché et te sentir bien? (respirer, faire le lion, courir, le dire…).
  • Développer chez l’enfant le sentiment qu’il est capable d’agir de façon autonome :
    donner des petites responsabilités;
    encourager les initiatives;
    valoriser l’autonomie.
  • Tu as de bonnes idées pour trouver des solutions. Tu as en dedans de toi des idées pour t’aider.
  • Animer des activités favorisant l’estime de soi.
  • Je t’aide à découvrir qui tu es et je reconnais tes forces. Je t’accepte et t’apprécie tel que tu es.
  • Stimuler l’affirmation de soi.
  • Dis ce que tu penses, tu ressens, je t’écouterai et t’accompagnerai. Tu sauras prendre ta place, te faire respecter et surtout te respecter.
Convictions saines et échelle de valeurs
  • Travailler dans un objectif de cohérence éducative.
  • Transmettre des valeurs aux enfants à travers des règles stables.
  • Offrir des modèles.
  • Tu apprends ce qu’est bien et ce qui est inacceptable dans notre groupe, dans la société. Peu à peu, les valeurs de respect de soi, de l’autre et de l’environnement seront intégrées et feront partie de toi. En grandissant, tu t’approprieras les valeurs qui orienteront ta vie.

La parole, les gestes respectueux, l’expression de soi par le dessin, la peinture ou le jeu donnent un sens à l’histoire de chaque enfant. Soyons conscients du rôle important que nous jouons auprès des enfants et de leur famille en les côtoyant jour après jour. Redonnons à notre profession ses lettres de noblesse en reconnaissant d’abord que chaque geste ou parole témoigne de la relation privilégiée que nous avons avec les petits. Soyons fières de notre rôle à chaque minute qui passe dans le respect de l’enfant puisque cet instant exige de nous une écoute attentive, bienveillante et parfois exigeante.