Programme éducatif dans la cour Été et automne

FacebookTwitterLinkedInPartager

Question no 1: Avec les groupes multiâges et les remplaçantes d’été, devons-nous appliquer un programme éducatif à nos jeux extérieurs?

Vous connaissez déjà la réponse. Bien sûr qu’il faut appliquer le programme éducatif à chaque moment de la journée et pour toutes les activités autant de routine que celles initiées par l’éducatrice. Mais comment s’y prendre? Déjà en avril-mai, nous choisissons nos vacances et savons très bien que les enfants de notre groupe se retrouveront avec une éducatrice remplaçante et qu’ils seront en groupe multiâges.

Et bien justement, puisque vous ne serez pas là tout l’été et que les enfants de votre groupe eux y seront, l’équipe d’éducatrices régulières devraient s’y prendre à l’avance pour programmer un calendrier des activités extérieures. Les éducatrices remplaçantes en auront déjà assez de gérer les relations avec des groupes dont la composition change souvent et avec des parents qui ne prêtent pas autant de crédibilité à leur travail parce qu’elles sont des remplaçantes. Bien sûr, les parents ne sont pas tous comme ça. Donc pour supporter les éducatrices d’été, je propose que dès le mois de mai l’équipe des éducatrices régulières et les éducatrices d’été se rencontrent et planifient ensemble la programmation d’été.
D’abord, avant de se présenter à la réunion, chacune a pris soin de réfléchir à des thèmes et des activités à faire à l’extérieur avec les différents groupes d’âges. Après un remue-méninges, on retient les idées innovatrices et qui plaisent à l’ensemble. Il faut se rappeler que les enfants seront souvent en grand groupe et en multiâges. Puis on nomme une responsable pour chaque thème. Non pas pour qu’elle prépare toutes les activités mais pour qu’elle supervise la participation active de chacune. Je vous proposerai un exemple de programmation un peu plus loin. Les activités sont ensuite écrites sur un grand tableau dans la salle du personnel pour que toute l’équipe puisse la consulter et se l’approprier. En plus, elle sera prête pour la mettre au vestiaire au moment venu. Les parents apprécieront grandement pouvoir la consulter mais les plus heureux seront les enfants qui ne seront pas laissés à eux-mêmes tout l’été.

Question no 2 : Mais comment convaincre les parents que nos jeux extérieurs sont éducatifs?

À chaque été, les jeux extérieurs comme la pataugeuse, les jeux dans le carré de sable, les pique-nique font parti de nos activités d’été. Mais tout comme moi, est-ce que vous avez déjà entendu la remarque : qu’est-ce que tu as fait aujourd’hui? T’as encore jouer dans le carré de sable… laissant sous-entendre qu’il n’a rien fait, rien appris. Nous, comme éducatrice, savons très bien que l’enfant fait tout plein d’apprentissages mais le parent qui nous voit le matin un p’tit 5 minutes et 10 le soir , n’a pas vu tout ce vous faites avec leur enfant. Pour remédier à la situation, je propose d’afficher au vestiaire sur un grand carton, tous les apprentissages que l’enfant réalisent quand il joue dans le sable. Par exemple : http://starkessays.com/

Quand mon enfant joue dans le sable, il :

  • Il s’exprime, il fait des choix de matériel (château, maison etc.)
  • Il reconnaît un problème (je veux que mon château monte jusqu’au ciel) il essaie de le résoudre.
  • Il doit partager les objets de jeux (pelles, chaudières,etc)
  • Il crée des liens avec les autres amis qui jouent auprès de lui.
  • Il peut faire des jeux, des constructions avec eux.
  • Il discute.
  • Il chante des chansons tout en jouant (des chansons que je lui apprend ou d’autres).
  • Il trace des formes dans le sable.
  • Il essaie d’identifier les dessins des autres dans le sable.
  • Il fait semblant qu’il est le chauffeur de camion ou le cuisinier.
  • Il crée des bâtiments.
  • Il compare son château avec celui d’un autre.
  • Il développe son vocabulaire (pont-tour-donjon etc.)
  • Il peut compter.
  • Il remplit et vide sa chaudière, celle de l’éducatrice.
  • Il observe l’espace, est-il trop petit ou trop grand.
  • Il se déplace dans le sable, marche de différentes façons.
  • Il touche, découvre et expérimente.
    (Texte de Ginette Hébert)

Etc.

Après avoir planifier la programmation d’été, il nous faut organiser l’espace extérieur qui soutiendra les éducatrices dans leur animation. Dans chaque espace, on a fait installer un bac de rangement sous clé. D’abord revoir les types d’espace comme :
L’espace gazonnée : s’assurer qu’il y a un point d’eau pour y installer les pataugeuses. Comme cet espace doit être polyvalent, il ne faut rien y installer en permanence.

L’espace sous les arbres : y placer des grandes couvertures et des valises avec des livres, revues, cartes postales, écouteurs et musique. Tout est en place pour y relaxer.

L’espace asphalté : circuit de tricycle, lave-tricycle, jeux d’eau.

La clôture : Jeux de cylindres accrochés à la clôture en permanence, panneaux de plexiglass où l’enfant peut dessiner et peinturer, plusieurs grandeurs de paniers accrochés et troués pour laisser s’égoutter l’eau de pluie avec des objets de jeux variés.

Carré de sable couvert : avec tables ou tabourets de différentes hauteurs pour que l’enfant puissent y installer ses jeux.


Type d’activités :

À partir de thèmes estivaux comme par exemple, la plage en folie, la place ensoleillé, le sentier des œuvres d’art, l’aquaCPE etc. , on bâtit une planification d’activités. On doit décider du nombre de semaines pour le thème, on place les journées de sortie, les activités-projets, les ateliers et les jeux grands groupes. La première qualité de toute cette programmation s’est sa flexibilité. Prenons un exemple, pour le mois de juin le thème sera « le sentier des œuvres d’art » :

lundi mardi mercredi jeudi vendredi
Atelier selon JCM à l’extérieur
Sortie à la galeries d’art de la région.
Atelier de poterie Jeux d’eau
Exposition d’images installée à la clôture et atelier libre de dessin. Atelier de peinture. Atelier selon JCM à l’extérieur Activité projet:
les œuvre d’art
Planification avec les enfants du projet.
Création et remise des invitations pour les parents. Jeux d’eau Atelier peinture collective.
Organisation de l’exposition Jeux d’eau Exposition pour les parents.

Question no 3. Avec une planification d’activités comme celle-là est-ce que le programme éducatif est respecté?

Le premier principe est que chaque enfant est unique et que pour y répondre on doit offrir des activités variées et initiées parfois par l’enfant parfois par l’éducatrice. Le 2e principe est l’enfant apprend par le jeu donc les activités sont à la fois stimulantes et amusantes pour l’intéresser d’abord et il fera des apprentissages ensuite. Le 3e principe est que l’enfant est le premier agent de son développement pour y répondre on doit observer l’enfant au jeu et déduire les apprentissages que l’on doit lui présenter selon ses goûts et ses stades de développement. Le 4e principe est que le développement de l’enfant est un processus global et intégré donc que le thème se vivra autant dans les routines que durant les activités choisies et que par une même activité les enfants n’intègrent pas tous les mêmes apprentissages. Enfin il est très important de mettre les parents dans le coup. Renseigner, écrire, parler individuellement à chaque parent, les inviter etc. Autant de façon de collaborer avec eux et de favoriser le développement de leur enfant.

Je vous souhaite à vous et aux enfants une belle fin d’été.
Céline Perreault
Enseignante en TEE

Aménagement de la cour extérieure par ateliers

Les jeux extérieurs deviennent parfois pour les enfants du déjà vu. Après un été bien rempli à explorer manipuler et expérimenter les équipements mis à la disposition des enfants, les enfants semblent saturés.

Comment peut-on apporter de la nouveauté à nos jeux extérieurs pour garder le plaisir de jouer dehors?

Les équipements aménagés dans la cour favorisent l’exercice de la grande motricité. Le module de jeux, le carré de sable, les chemins pour les tricycles, les balançoires sont des espaces de jeux standard pour les enfants de tout âge, chacun y retrouve du plaisir à exercer leurs habiletés motrices. La permanence de ce matériel peut-être à la fin de l’été un peu moins pertinente son utilisation fréquente durant la période estivale enlève l’excitation de la nouveauté. Afin de garder l’intérêt et le plaisir de jouer à l’extérieur, pourquoi ne pas reproduire des espaces de jeu sous forme d’ateliers ? De plus en plus, les services de garde aménagent l’espace à l’intérieur par des coins bien structurés et divisés. Les ateliers placés à l’extérieur peuvent également limiter le nombre d’enfants par espace de jeu et aussi réduire les conflits. Cet aménagement favorise les contacts avec des enfants ayant les mêmes intérêts de jeu, amène l’enfant à développer de nouvelles relations avec un ou deux amis à la fois. Mais à la différence des ateliers à l’intérieur… le bruit est permis.
Les ateliers à l’extérieur peuvent offrir des alternatives, si par exemple je veux limiter l’accès au module de jeu, je peux utiliser ce même module en fixant des paniers avec des ballons pour permettre à l’enfant d’exercer sa motricité mais d’une toute autre façon. Les infrastructures du milieu comme la clôture, le dessous de la galerie, la corde à linge, les fondations sont des endroits peu exploités, mais combien intéressants pour favoriser la créativité et la découverte chez l’enfant. En voici des exemples

Coin arts plastiques

Accrochez des panneaux de coroplaste sur vos clôtures, les panneaux sont lavables si vous utilisez de la peinture. En fixant du papier blanc sur le coroplaste vous pouvez alors utiliser des crayons de cire, feutre et bois. Ces panneaux peuvent être aussi exploités pour le collage.

Coin manipulation

Installez des paniers à la clôture avec des autos, animaux, bonhommes. Les paniers ajourés permetent à l’eau de s’écouler en cas de pluie. Il peut-être intéressant d’ajouter une table sans chaise pour manipuler et se déplacer avec aisance. Fixez sur les fondations un coroplaste sur lequel des images, des pièces de casse- tête avec velcro peuvent être placées. Une plaque de biscuits peut être fixée également sur la clôture pour y manipuler des objets aimantés. Vous pouvez aussi dans ce coin fixer à la clôture des tuyaux transparents pour faire descendre des objets.

Coin Imitation

Utilisez le dessous de la galerie pour jouer avec la cuisinière et accrocher des paniers pour les accessoires.

Coin lecture

Installez une piscine vide pour y mettre des revues, circulaires, livres etc. Les enfants peuvent s’isoler dans la piscine sans eau bien sûr… pour lire.

Coin eau et sable

Exploitez ce coin en utilisant des bouteilles remplies de sable avec des objets à l’intérieur. (Insectes en plastique, brillants, des pierres de couleur) et des bouteilles remplies d’eau (colorant, poissons en plastique) Pour permettre au petit de limiter ses frustrations au partage, donnez- lui une grande quantité de bouteilles. Vous pouvez augmenter le plaisir en accrochant à la clôture des sacs et sacoches. L’enfant s’amusera à mettre ou enlever les bouteilles du sac. Offrez la possibilité de manipuler du sable et de l’eau dans des petits bacs individuels, c’est une façon d’être plus en contact avec la matière.

Coin de grande motricité

Accrochez à votre corde à linge un drap avec des ronds découpés (peut-être présenté comme un jeu de poches géant) L’enfant peut s’amuser à lancer des ballons dans les ronds. Suspendre des ballons sur des fils élastiques de différentes hauteurs. L’enfant peut jouer à frapper les ballons. Le boyau d’arrosage peut servir à faire des chemins (comme un parcours. Mettez une échelle au sol, l’enfant pourra se déplacer entre les barreaux. L’enfant travaillera ainsi son équilibre et son organisation spatiale (un peu comme le jeu de l’élastique). Accrochez des paniers à la clôture pour y lancer des ballons et des balles.

Le choix des coins doit se faire selon les intérêts de l’enfant. Il n’est pas recommandé d’utiliser un tableau pour les choix des ateliers. Le jeu extérieur doit contenir un minimum de consignes pour assurer la sécurité et favoriser le plaisir de jouer à l’extérieur. Le but est de mettre en place des alternatives lorsque certains jeux amènent de l’intervention négative plutôt qu’une source de plaisirs.

L’été tire à sa fin mais le beau temps persiste. Il est encore temps de jouer dehors pour un certain temps. Je vous souhaite donc de passer du bon temps dans vos nouveaux aménagements !!!

Certaines idées d’aménagement de la cour ont été pensées et mises en place par le centre de la petite enfance Caroline de Laval