Max ne respecte pas certaines règles. Édouard, son éducateur, lui invente une histoire!

FacebookTwitterLinkedInPartager

Linda Gagnon, psychologue et consultante en petite enfance

Avril 2013

www.aveclenfant.com

 

Source : www.vanderbilt.edu/csefel/scriptedstories/tips.pdf – Traduction libre

 

C’est en observant leur environnement social que la plupart des enfants apprennent les règles ou les attentes relatives aux interactions sociales.  Ces règles et ces attentes sont donc apprises par l’exemple.

Les enfants avec des difficultés de communication ou qui manifestent des comportements dérangeants ont besoin d’être davantage guidés pour réaliser ces apprentissages.  Ils ont besoin de consignes plus explicites.  C’est ce que permet un scénario court rédigé sur mesure.

Un scénario sur mesure aide les enfants à mieux comprendre les interactions sociales en abordant, par exemple :

-des situations précises;

-des attentes sociales;

-des indices sociaux à considérer;

-des activités ou des règles nouvelles.

Comme le titre l’indique, ce type d’histoire transmet de l’information sur une situation relative aux interactions sociales.  Les stratégies qui visent à transmettre de l’information sur les comportements attendus contribuent à diminuer les comportements dérangeants.  Ainsi, parents, enseignants et éducatrices peuvent recourir à cette stratégie afin :

-de préparer l’enfant à une situation nouvelle;

-de modifier un comportement dérangeant ;

-d’enseigner une nouvelle habileté;

 

Voici un exemple de scénario court rédigé sur mesure qui expose aux enfants pourquoi il est inapproprié de courir.

 

COURIR

J’aime courir. C’est amusant de se promener rapidement.

Je peux courir lorsque je vais jouer à l’extérieur (dehors).

Je peux courir lorsque je vais au parc.

Parfois, j’ai le goût de courir à l’intérieur, mais c’est dangereux.

Si je cours à l’intérieur je peux me blesser ou blesser un de mes ami(e)s.

À l’intérieur, les adultes et les enfants marchent.

Marcher à l’intérieur c’est sécuritaire.

Je vais me pratiquer à  marcher à l’intérieur et à courir lorsque je serai à l’extérieur (dehors).

Si mes jambes ont besoin de bouger je leur ferai faire de l’exercice avec des élastiques, des sauts sur des tapis ou des sauts sur le jeu de marelle.

Lorsque je me souviens que je dois marcher à l’intérieur, mon éducatrice et mes parents sont heureux.

 

COMMENT RÉDIGER UN SCÉNARIO COURT SUR MESURE

 

-Premièrement, observer l’enfant lorsqu’il vit la situation que vous souhaitez modifier.

-Essayer d’endosser la perspective de l’enfant en ajoutant ses perceptions et ses sentiments au sein de l’historiette.

-Également, ajouter le point de vue des autres personnes, adultes ou enfants.

 

3 TYPES DE PHRASES

 

1-Phrases qui décrivent la situation: Décrire une situation de façon objective et brève en mentionnant « QUI » est engagé dans la situation, « QU’EST-CE QU’ILS FONT » et « POURQUOI? ».

Exemple : « À l’intérieur, les adultes et les enfants marchent ».

 

2-Phrases qui présentent le point de vue de l’enfant ou de l’adulte:

Préciser les sentiments, les émotions, les pensées ou l’humeur de l’enfant ou de l’adulte.

Exemple : Parfois, j’ai le goût de courir à l’intérieur, mais c’est dangereux.

 

3-Phrases d’orientation du comportement : Les attentes envers la situation ciblée sont formulées de façon positive.  Les phrases commencent par « Je me pratique à … J’essaie de… ».  Il faut éviter les phrase qui contiennent des « Ne pas ».

 

Exemple : Je vais me pratiquer à  marcher à l’intérieur et à courir lorsque je serai à l’extérieur (dehors).

4- Écrire au « Je ». Écrire de façon simple adapté au niveau de compréhension de l’enfant.  Utiliser des images pour agrémenter le texte.

Éviter d’utiliser trop de phrases d’orientation dans une même historiette.  Il est préférable d’en utiliser une accompagné de phrases descriptives et de perspectives.  Voici enfin, un autre scénario court visant à enseigner une nouvelle habileté à un enfant qui bouscule ou accroche ses amis en circulant ou sautillant trop près d’eux.

 

JEANNOT PRESTO

1-Phrases qui décrivent la situation problématique:

 

Bonjour je m’appelle, Jeannot Presto.  Je suis un petit lapin très enthousiaste (très joyeux)

À la garderie, j’ai toujours plein d’idées d’activités.

Je me déplace très rapidement dans la salle de jeu, je fais de jolies bonds, Boing ! Boing !

Jeannot Presto par-ici, Jeannot Presto par-là

Je pense tellement au jeu que je m’en vais faire

et je me déplace tellement vite, que j’accroche mes amis…

 

2-Phrases qui présentent le point de vue de l’enfant ou de l’adulte:

 

Lundi, en me rendant, vite, vite  dans le coin des blocs,

je pensais au garage que je voulais construire

et j’ai renversé Mia qui tenait une trousse de docteur.

Elle s’est cogné la tête et a beaucoup pleuré.

Elle était aussi très fâchée.

 

3-Phrases qui présentent  le comportement attendu:

 

Lorsque je me déplace dans la garderie.  Je dois toujours marcher.

Je dois aussi bien prendre bien soin de mes amis en regardant où je passe.

Je me pratique à passer un peu plus loin que mes ami(e)s.

Mon éducatrice m’a dit que je devais trouver un chemin sécuritaire.

Cette semaine, je me suis beaucoup pratiqué.

Mes ami(e)s et mon éducatrice sont bien heureux que je sois capable de trouver des chemins sécuritaires.