Un outil pour cultiver l’estime de soi

FacebookTwitterLinkedInPartager
Print Friendly

Le CLSC Saint-Hubert et le CPE Les Petits Semeurs ont créé et publié un document intitulé Cultivons l’estime de soi en petite enfance. Cet ouvrage qui présente un heureux mélange de réflexions, d’approches et d’activités éducatives a d’ailleurs été primé lors du Concours Excellence 2004 du Regroupement des Centres de la petite enfance de la Montérégie. C’est un outil rassembleur qui interpelle autant les parents, que les intervenants communautaires et que les éducatrices en milieu de garde.

Le recueil s’appuie sur des fondements théoriques solides et s’inspire des ouvrages de Robert W. Reasonner et Danielle Laporte. Le thème du jardinage décrit d’une façon créative le rôle de tuteur des adultes qui favorisent l’épanouissement des petites fleurs-enfants à l’aide de diverses semences de l’estime de soi. Le concept de l’estime de soi et ses composantes soit le sentiment de sécurité, de l’identité, d’appartenance et de détermination et de compétences sont abordés. On y retrouve des fiches théoriques, une fiche de réflexion personnelle intitulée «À toi de toi», une fiche énumérant des attitudes éducatives «Jardin d’idées», une fiche «Jardin d’activités» et enfin le volet «Outils pour cultiver l’estime de soi» qui offre aux lecteurs des moyens pour favoriser l’estime de soi.

Au-delà, des cahiers de recettes, cet ouvrage met avant tout l’accent sur l’importance de la relation adulte-enfant. Les auteurs priorisent le savoir-être, les attitudes éducatives qui sont des semences essentielles à la culture de l’estime de soi. De plus, les outils et les activités sont présentés sous forme de tableaux distincts pour les groupes d’âge 0 à 18 mois, 18 à 30 mois, 30 à 42 mois et 42 à 56 mois. En annexe, un journal de bord et des grilles d’observation du comportement de l’enfant sont proposés afin de favoriser le travail de partenariat entre les parents et les intervenants en milieu de garde.

Voici quelques idées d’activités tirées de ce recueil. Ces extraits témoignent un peu mais si peu de toute la richesse de cet ouvrage qui saura alimenter non seulement la confiance de nos tout-petits mais aussi l’estime de soi des adultes. En implantant des programmes de développement de l’estime de soi en petite enfance nous stimulons la présence des facteurs de protection qui permettent à tout être humain de faire face aux difficultés de la vie. Nous devenons des tuteurs de résilience, quel bel héritage à léguer à nos enfants!

0-18 mois: À la découverte de mon environnement (sentiment de détermination)
L’adulte qui accompagne le poupon dans ses découvertes rendra son environnement attrayant et stimulant en mettant des objets adaptés à ses capacités et à sa portée. La détermination est travaillée dans la mesure où on augmente légèrement le degré de difficulté en regard des capacités actuelles du poupon.

Déposer un petit objet de couleur vive devant le nourrisson qui se trouve à plat ventre au sol. Lorsqu’il lève la tête et semble intéressé à celui-ci, l’adulte manifeste les encouragements visant à maintenir l’intérêt qui mènera possiblement à une action de sa part sur cet objet. Lorsqu’il devient habile à atteindre l’objet, l’adulte veillera à augmenter graduellement le défi, soit en déplaçant l’objet de gauche à droite ou encore en l’éloignant.Un_outil_pour_cultiver_son_estime_de_soi

18-36 mois: Ce que j’aime en toi (Sentiment d’identité)
Demandez aux enfants de se placer en cercle causerie. L’éducatrice débute en disant à un enfant: «Ce que j’aime de toi, c’est …» et elle mentionne une caractéristique physique de l’enfant (exemple: tes yeux bleus). Faire de même pour chaque enfant.

Variante: Lorsque l’éducatrice dit à un enfant ce que j’aime de toi et nomme une caractéristique, elle peut placer un miroir devant l’enfant afin qu’il puisse regarder ce que l’éducatrice vient de nommer.

42-56 mois: La famille Dino (Sentiment d’appartenance, sécurité)
Présentez aux enfants des œufs de différentes formes. Par la suite, l’éducatrice explique qu’elle a reçu un message secret dans lequel il est mentionné qu’une maman dinosaure a perdu ses œufs et demande aux enfants de les retrouver afin de les protéger du danger. Lorsque tous les œufs sont trouvés, l’éducatrice distribue un œuf à chaque enfant. Plus tard, elle les rassemble dans un panier. Puis, chaque enfant se voit attribué une responsabilité pour prendre soin des œufs jusqu’à l’éclosion (les placer au soleil, leur parler, leur faire écouter de la musique, etc.). À la fin de la semaine, l’éducatrice devra ouvrir chaque œuf et y déposer une petite figurine dinosaure. Avec surprise, les enfants découvriront leur bébé dinosaure. Conclure l’activité en rassemblant toute la famille Dino dans son panier y incluant le papa.

Cultivons l’estime de soi en petite enfance, Francine Audet, Julie Arguin, Lise Cyr, Hélène Gagnon, Mélanie Moreau, 2004, 166 pages, 25$ Distribué par le CSSS Champlain